Denis Colin & Ornette - Univers Nino - Cristal Records

AVIS DES CRISTALIENS

 

LINE UP

Denis Colin Clarinette basse, clarinette contralto, voix, arrangements
Ornette – Voix, claviers, chœurs
Diane Sorel – Chœurs
Antoine Berjeaut – Trompette, bugle
Julien Omé – Guitares, chœurs
Théo Girard – Basse
François Merville – Batterie

PARTAGER
Denis Colin & Ornette - Univers Nino - Cristal Records

DENIS COLIN & ORNETTE

UNIVERS NINO

Sortie : 06/05/2014
Format :
REF : CR 220
9 €

Résumé

Univers Nino dessine tout un monde mouvant et émouvant, dans lequel Denis Colin, engageant sa propre histoire et ses propres questionnements, peut étancher cette soif d’inouï qui ne l’abandonne jamais. « Si je ne fais que ce que je sais déjà faire, dit-il, je ne vois aucune raison de me lever le matin. Avec Nino, je suis certain d’apprendre : je ne me lance pas dans un projet que j’ai déjà réalisé mille fois ou que j’irais copier sur quelqu’un d’autre. »

Univers Nino réalise ce que toute aventure musicale digne de ce nom devrait être : il est à la fois un défi poétique individuel et collectif, un fructueux échange de fluides et d’énergies entre passé et présent, une ode croisée aux richesses inestimables de la mémoire comme aux forces imprévisibles de l’imagination.

 

En savoir +

Il existe des compagnons de route qu’on invite dans son périmètre intime, en soi, sans jamais les rencontrer. Pour Denis Colin, c’est un certain Nino Agostino Arturo Maria Ferrari, alias Nino Ferrer, qui a été dans son parcours cette présence éloignée mais persistante. Les deux hommes ne se sont jamais croisés, n’ont jamais échangé un mot ni une note. Mais c’est comme si, tapis au creux de l’âme de Denis Colin, le chanteur avait en quelque sorte toujours été là…
Le hasard a en effet voulu que, pendant l’entre-deux-guerres, dans la lointaine Nouvelle-Calédonie, le grand-père maternel de Denis Colin se prenne d’amitié pour Pierre Ferrari, père de Nino… Même distendue avec le temps, la relation entre les deux clans sera telle que, plus tard, dans le cercle familial du tout jeune Denis, Nino sera présenté comme un « cousin éloigné » : une figure absente mais forte, dont l’entrée dans la carrière musicale consolidera encore l’aura, et qui marquera très tôt sa conscience et ses tympans. « Nous avions à la maison ses trois premiers disques, qui n’ont eu aucun écho mais que je connaissais par cœur », se souvient-il. Et lorsque viendra pour le chanteur le temps du succès, avec Mirza en 1965, c’est à la flûte à bec que Denis Colin, apprenti souffleur alors âgé de 9 ans, s’en réappropriera la mélodie… « Par la suite, j’ai oublié l’impact qu’avaient pu avoir sur moi ses toutes premières chansons. Jusqu’au jour où, écoutant son intégrale, je les ai redécouvertes et me suis dit : « Bon sang, c’était donc lui ! ». Je me suis alors rendu compte à quel point j’avais grandi avec sa prosodie. »

Après avoir donné plusieurs concerts Univers Nino en 2013 (Festival Sons d’hiver, La Filature à Mulhouse, Théâtre de l’Agora à Evry, Festival Jazz sur son 31, Hommage à la SACEM, Café de la Danse, Studio de l’Ermitage…) est venu le temps de l’enregistrement de l’album…
Après avoir été superbement accueilli en août 2012 à la Taillade (la bastide que Nino et Kinou ont acquise en 1976 dans le Lot) Denis Colin y retournera avec tout le groupe pour des premières répétitions quelques mois plus tard. C’est donc tout naturellement que l’idée d’enregistrer l’album « chez » Nino s’est concrétisée en octobre 2013 dans le studio Barberine – accolé à la Taillade (Barberine Productions est la société de Pierre et Arthur Ferrari, coproductrice du CD).

TRACKLISTING

01. Introduction
02. Mirza
03. Moby Dick
04. Le blues des rues désertes
05. Les Cornichons
06. The Garden
07. La désabusion
08. Métronomie
09. L’arbre noir
10. Viva la campagna
11. La rue Madureira

Denis Colin & Ornette - Univers Nino - Cristal Records

AVIS DES CRISTALIENS

 

LINE UP

Denis Colin Clarinette basse, clarinette contralto, voix, arrangements
Ornette – Voix, claviers, chœurs
Diane Sorel – Chœurs
Antoine Berjeaut – Trompette, bugle
Julien Omé – Guitares, chœurs
Théo Girard – Basse
François Merville – Batterie