Retour en haut

ALMADAV PROJECT

CRISTAL RECORDS

CONCERTS

11 Jan. 2018 / Sunset, Paris (75)

ALMADAV PROJECT

PARTAGER

BIOGRAPHIE

Almadav Project est né en 2003, de la symbiose des talents et de l’énergie du tromboniste David De Vrieze, du guitariste Manu Bonetti, du violoniste Alexandre Cavaliere, et plus récemment du contrebassiste Garif Telzhanov ainsi que du batteur Wim Eggermont.

ALEXANDRE CAVALIERE

Alexandre Cavaliere a vu le jour en 1985 près de Mons en Belgique. Issu d’une famille de musiciens, il grandit entouré d’instruments en guise de jouets. Dès l’âge de 8 ans il pratique régulièrement le piano, la batterie et le violon. C’est dans l’apprentissage de ce dernier instrument qu’Alexandre exprimera le mieux son sens du rythme, ses qualités d’improvisation et sa grande sensibilité musicale. Bercé par les mélodies de Django Reinhardt et Stéphane Grappelli, le swing s’impose à Alexandre Cavaliere comme une évidence musicale.

En mars 1998, le destin lui donne un coup de pouce en plaçant Didier Lockwood et Babik Reinhardt sur sa route. Ces deux grands musiciens sont alors à Bruxelles pour les Django d’Or. Alexandre quant à lui, est en train de répéter pour une soirée à l’Hôtel Royal Windsor avec son père, qui dirige le groupe Jazzy Strings. Quelques notes suffisent à Didier Lockwood, Babik Reinhardt et Frank Hagège pour déceler le talent qui se cache sous les mains de ce jeune violoniste de seulement 12 ans à l’époque. De cette rencontre fortuite naîtra un premier disque : L’album.

Ce jeune virtuose a vite tenu ses promesses de succès. Tout en poursuivant brillamment sa scolarité, Alexandre enchaîne plateaux de télé, radios et les concerts avec des participations très remarquées notamment aux Festivals d’Antibes – Juan les Pins, de Marciac, de Liège, de Maubeuge, au Jazz Marathon de Bruxelles, ou encore aux Django d’Or belges, français ou aux Eurojazz Awards,…
En 2002, il enregistre son deuxième album Nomades, qui l’amène à se faire entendre dans un contexte plus moderne, sans se départir de son swing naturel. Mais ces dernières années, il s’est investi avec bonheur dans des groupes plus modernes dans lequel son talent connaît de nouveaux développements. A signaler aussi, des collaborations avec Guy Cabay, Philip Catherine, des groupes fusion comme Alka Celtes Air, Darwin Case ainsi que Musicazur, Fabrizio Cassol, Michel Herr et son tentet, etc…

DAVID DE VRIEZE

Né en 1978, David De Vrieze commence ses études musicales à l’âge de neuf ans et décide d’entrer au Conservatoire Royal de Bruxelles à l’âge de 19 ans, en section classique où il étudiera le trombone pendant deux ans aux côtés de José Schyns.  Il se dirigera plus tard vers le département jazz du Conservatoire, où il poursuit ses études aux côtés de Phil Abraham (soliste jazz international, Orchestre National de Jazz de Paris) et obtient son 1er prix de trombone jazz, le 1er prix de style ancien (Jean-Pol Danhier) le 1er prix en style contemporain (Michel Hatzigeorgiou), 1er prix d’histoire du jazz (Guy Cabais), ainsi qu’un 1er prix de lecture jazz (Pirly Zurtrassen).

Parallèlement à ses études, il participe à plusieurs projets de télévision et de radio ainsi qu’à divers festivals en Belgique et à l’étranger (France, Hollande, Angleterre, Espagne, Allemagne, Luxembourg, Italie, Portugal…). Dans le souci d’enrichir son répertoire au maximum, il participe à des projets de musique du monde (Kaza di Manza, musique sénégalaise) ainsi qu’à un enregistrement pour la radio «Première» avec Baba et Bao Sissoko, Philippe Catherine et Alexandre Cavaliere.

Il est également trombone lead du Jazz Station Big Band avec lequel il enregistre son premier album, en mars 2011, qui a reçu les meilleures critiques du batteur jazz Antonio Sanchez. David De Vrieze s’intéresse également à la musique manouche. Dernièrement, il a participé à l’enregistrement de l’album de Samson Schmidt, en tant que soliste, aux côtés d’Alexandre Cavaliere.

EMMANUEL BONETTI

Emmanuel Bonetti a commencé la guitare à l’âge de 15 ans de manière autodidacte, s’intéressant au rock au sens large (qu’il mit en pratique dans des groupes locaux) avec des excursions diverses allant jusqu’au classique.
Après une tentative à l’université en philosophie, période durant laquelle il découvrit d’autres styles : jazz, traditionnel indien, contemporain…, il décide de se consacrer pleinement à la musique. Il entreprit donc des études au jazz studio d’Anvers qu’il quitta après la troisième année pour poursuivre au conservatoire francophone de jazz de Bruxelles pendant deux ans avec Paolo Radoni et terminer à l’équivalent néerlandophone avec Fabien Degryse. Il accompagne entre autres la chanteuse Fanny Beriaux.

WIM EGGERMONT

Né en 1982, Wim Eggermont étudie la batterie à l’âge de 13 ans. En 2001, il commence le Lemmensinstituut, avec comme professeur d’instrument Dré Pallemaerts. Il reçoit également durant cette période des cours de Stéphane Galland, Hans van Oosterhout, Phillipe Aerts, Peter Hertmans,…, et suit des master classes de Billy Hart, Bill Carrother, Peter Erskine, Bruno Castelluci, Nelson Veras,…
Depuis, il joue dans plusieurs groupes tels que : Wayne Shorter Tribute, ep3, Koen Geudens trio, soniCorchestra, Steven Delannoye quintet,… Il donne également cours à l’académie d’Asse, de Lennik et de Schaerbeek.

GARIF TELZHANOV

Garif Telzhanov est un bassiste de jazz bruxellois. En 2008, il est diplômé de Lemmensinstituut où il a suivi des cours de basse avec Philippe Aerts, Jos Machtel et Nic Thys.
Depuis 2004, Garif a travaillé avec Eve Beuvens, Bart Defoort, Steven Delannoy, Kris Duerinckx, Wim Eggermont, Jean-Paul Estievenart, Nicolas Kummert, Christian Mendoza, Pascal Mohy, Ewout Pierreux, Augusto Pirodda, Robin Verheyen.

 

DISCOGRAPHIE CRISTAL RECORDS

Almadav Project - Tides - Cristal Records

CONCERTS

11 Jan. 2018 / Sunset, Paris (75)