Nicolas Folmer - Horny Tonky - Cristal Records

AVIS DES CRISTALIENS

 

LINE UP

Nicolas Folmer – Trompette
Thomas Coeuriot – Guitare
Laurent Coulondre – Claviers
Laurent Vernerey – Basse
Damien Schmitt – Batterie

CONCERTS

23 Nov. 2019 / La Fabulerie, Marseille (13)
15 Mai. 2020 / Le Petit Duc, Aix-en-Provence (13)
PARTAGER
Nicolas Folmer - Horny Tonky - Cristal Records

NICOLAS FOLMER

HORNY TONKY

Sortie : 27/01/2015
Format :
REF : CR 230
9 €

Résumé

Nicolas Folmer est de ces artistes rares qui font l’unanimité tant auprès du public, de la critique que de ses pairs les plus prestigieux (Wynton Marsalis, Dave Liebman, Daniel Humair, Michel Portal…).

Son projet « Horny Tonky » révèle une nouvelle facette du compositeur prolifique qui réussit par ce nouveau répertoire une synthèse actuelle très personnelle au croisement d’influences funk, rock, RNB, soul et des musiques improvisées. A noter une fois de plus la réussite de ce casting incroyable avec des musiciens prestigieux issus de styles différents, qui communiquent leur plaisir de jouer, mettent le feu et toute leur fougue dans une alchimie parfaite et une osmose totale avec un public en délire.

 

Videos

En savoir +

Il y a deux façons de faire du jazz : la première est de perpétuer la tradition, de rester entre initiés ; la seconde est d’aller vers les autres, de poursuivre le grand défrichage. Le trompettiste Nicolas Folmer a choisi son camp depuis bien longtemps.
L’homme avait pourtant le profil idéal pour se faire encenser par les adeptes de la première option. Premier prix de trompette en 1994 au terme de brillantes études au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Folmer collectionnera de nombreuses récompenses au fil des ans (jusqu’à sa Victoire de la Musique en 2005) et intégrera le prestigieux Orchestre National de Jazz (ONJ) dès 1997.

Mais Nicolas Folmer a les oreilles qui traînent. Il découvre ainsi dès ses débuts professionnels la musique latine, puis le maloya, et constate qu’il y a mille et une façons de faire groover son instrument sans trahir son histoire. Sa génération se prend par ailleurs l’explosion de la musique électronique en pleine face. Il crée alors NoJazz en 1996 et amène un nouvel auditoire plus jeune vers le jazz, au tournant du millénaire.

Dès lors, Folmer n’aura de cesse de s’appuyer sur sa solide formation académique et son indiscutable ouverture d’esprit pour aider le jazz à vivre pleinement dans le 21ème siècle. Directeur artistique de plusieurs festivals et enseignant reconnu, le trompettiste refuse ainsi catégoriquement de se laisser enfermer dans un certain type de jazz. On le retrouve aux côtés des personnalités les plus diverses, de Daniel Humair et Michel Portal à Keren Ann, en passant par Dee Dee Bridgewater, Booster, Nicola Conte ou Yuri Buenaventura pour n’en citer que quelques-uns. Parce que le jazz n’a de sens que dans sa pluralité.
Compositeur autant qu’instrumentiste, Folmer a signé plusieurs disques sous son nom ou au sein du Paris Jazz Big Band qu’il a fondé avec le saxophoniste Pierre Bertrand.

Son nouvel album, « Horny Tonky« , le voit aujourd’hui explorer un créneau plus funk que jamais. Le titre d’ouverture, « Horny Tonky », avec ses cuivres rutilants et ses parties de claviers complètement trippées, rappelle les meilleures heures des Head Hunters de Herbie Hancock, tandis que la trompette ondule sensuellement sur la piste de danse. Si d’aucuns reprochent parfois au jazz actuel un côté trop cérébral, Nicolas Folmer veut s’adresser avant tout aux corps de ses auditeurs. La plupart des morceaux de l’album déploient une énergie très rock, les thèmes sont toujours enlevés, et certaines parties de guitares grondantes pourraient même séduire les fans des groupes de funkcore des années 90s comme Living Colour ou Fishbone. On ne serait par exemple pas étonné de voir un paquet de poings levés lors du final de « Kiss Kiss Bang Bang » pendant les concerts !

Parenthèse inattendue mais bienvenue dans ce chaudron funk, Nicolas Folmer promène aussi sa trompette dans un reggae paresseux, dont les sonorités très Davisiennes évoquent l’excellente relecture de l’album « Kind of Blue » par le Jamaïcain Jeremy Taylor. Aller là où on ne l’attend pas. Toujours.

Nicolas Folmer joue du jazz comme il vit. En allant de l’avant.

TRACKLISTING

01. Horny Tonky (Nicolas Folmer)
02. Jungle Rock (Nicolas Folmer)
03. Kiss Kiss Bang Bang (Nicolas Folmer)
04. Walk On The Bar (Nicolas Folmer)
05. Spiral (Nicolas Folmer)
06. James (Nicolas Folmer)
07. Read Between The Lines (Nicolas Folmer)
08. Burning Heels (Nicolas Folmer)
09. Psychedelic (Nicolas Folmer)
10. Horny Tonky (radio edit) (Nicolas Folmer)
11. Psychedelic (radio edit) (Nicolas Folmer)

SUGGESTIONS

THE HORNY TONKY EXPERIENCE - Nicolas Folmer - Cristal Records
Nicolas Folmer - Horny Tonky - Cristal Records

AVIS DES CRISTALIENS

 

LINE UP

Nicolas Folmer – Trompette
Thomas Coeuriot – Guitare
Laurent Coulondre – Claviers
Laurent Vernerey – Basse
Damien Schmitt – Batterie

CONCERTS

23 Nov. 2019 / La Fabulerie, Marseille (13)
15 Mai. 2020 / Le Petit Duc, Aix-en-Provence (13)